C’est Quoi Un "Sketch Card"

Texte traduit par Michel Bessette, traducteur

card_pyramidsLe présent est un article non officiel destiné à informer en général et peut-être à piquer la curiosité de ceux et celles qui le consultent. Si vous avez un commentaire à formuler, n’hésitez pas à le transmettre! L’article est également affiché en version anglaise.

Ayant œuvré à la création de cartes de collection d’art depuis 2006, j’oublie souvent que ce n’est pas tout le monde qui sait ce qu’est réellement ce type d’illustration, et les gens sont habituellement très surpris de voir que la « peinture » n’est en fait qu’une toute petite image. À vrai dire, là où j’habite, ils sont rares ceux qui savent ce que c’est! En fait, il n’y a pas vraiment d’équivalent en français québécois pour ce que l’on nomme en anglais « sketch card » ou « art card ». Il y a quelques années, j’ai communiqué par téléphone avec un aimable (et très drôle) représentant, dont le nome m’échappe, de l’Office québécois de la langue française pour m’informer du mot ou terme à employer. Le langagier a dû y penser longuement et intensément avant de proposer « carte de collection d’art ». À moins que quelqu’un arrive avec un autre vocable, c’est ce que j’utiliserai ici dans la version française de ma page.

Il existe plusieurs sites en ligne où trouver plus d’informations, et je tenterai d’offrir une liste de liens pertinents pour ceux qui veulent en savoir plus.

Allons-y donc : qu’est-ce qu’une carte de collection d’art?

La carte de collection d’art, qui peut porter différents noms, tels que carte d’art à échanger (ATC), carte d’art d’édition (ACEO) ou, celui que je préfère, carte d’art, a les mêmes dimensions que les cartes de collectionneur traditionnelles : 2,5 x 3,5 pouces. Les cartes d’édition existent depuis plus longtemps que les cartes de collection d’art actuelles.

Les cartes d’art se prêtent à tous les médiums et tous les sujets, et peuvent être données, échangées ou vendues. Il existe cependant une distinction à faire entre originaux et imprimés dans les cartes d’art. Chaque type a sa valeur selon ce que cherche à obtenir l’acheteur, mais la carte de collection d’art est une œuvre créée à la main.

Depuis le jour où j’ai commencé dans ce domaine, le marché a énormément changé, si bien que je crois qu’il continuera de changer pendant un bon bout de temps. La création artistique étant quelque chose de très personnel, il est à parier qu’il y aura toujours quelqu’un pour proposer une nouvelle forme. Les œuvres d’art sont très prisées des collectionneurs, et même si les cartes d’art sont de petite taille, le cœur y est grand. Et justement parce qu’elles sont petites, n’importe qui peut se procurer des œuvres d’art originales d’illustratrices et d’illustrateurs et de styles en tous genres.

Selon Wikipédia (et bien sûr, nous savons tous que Wikipédia ne s’y méprend jamais), on pourrait remonter jusqu’en 1875 pour voir le producteur de tabac américain Allen and Ginter inclure des cartes de joueurs de baseball, de chefs autochtones et de boxeurs. Au Royaume-Uni,  W. D. et H. O. Wills emballaient leurs cigarettes avec des cartes publicitaires, tandis qu’en 1893 John Players and Sons pourrait avoir été la première firme à distribuer des séries de cartes (à échanger) thématiques sous le titre « Castles and Abbeys ». D’autres entreprises commerciales emboîtaient le pas en mettant l’accent, d’après ce que je peux comprendre, sur les sports et les attraits féminins.

Hum… Les choses n’ont pas vraiment changé… 🙂

Excepté que la culture populaire est beaucoup plus répandue maintenant qu’elle ne l’était à cette époque. (Remarque : d’un autre côté, l’est-elle vraiment? La culture populaire existe depuis que les humains utilisent leurs mains pour dessiner, écrire et coudre). Sports et charmes féminins sont encore des sujets prisés dans le monde des cartes de collection, mais la télévision et le cinéma ont offert aux amateurs de ce type de contenu une autre belle façon d’accéder à ce qui compte pour eux. Les cartes de collection ou cartes d’art ont suivi le mouvement dans les années  90 lorsque Skybox International introduisait des cartes de rachat dans leurs séries de cartes de collection « Art de Bart » du feuilleton Les Simpson. La Guerre des étoiles et le Seigneur des anneaux ont fait s’accroître la popularité des cartes d’art, peut-être pas auprès du grand public, mais suffisamment pour voir aujourd’hui plus que jamais se multiplier tant les collectionneurs que les artistes inspirés par ce type d’illustration.

Les cartes d’art, même en étant populaires, connaissent une bonne part de crise de croissance. Les artistes étant plus nombreux que les collectionneurs (pour l’instant), les prix pour lesquels ils acceptent de vendre leurs œuvres vont de quelques dollars à plusieurs centaines de dollars. Et que dire de tous les scandales! En effet, même ce tout petit monde de la création artistique a son lot de mesquineries. Mais ce n’est pas ici l’endroit où s’étendre sur le sujet.

Je l’avoue, ce qui précède a pour but de garder votre attention… (c’est pourtant vrai)

Ce que n’est pas une carte de collection d’art

Parce que la carte de collection d’art ou carte d’art a été définie en tant qu’œuvre d’art originale, toute carte ayant été imprimée n’est par conséquent pas une carte dite de collection d’art ou carte d’art. Les cartes de collection d’art ou d’art dont une partie du contenu a été préimprimée appartiennent à une autre catégorie. En un mot, chaque type a sa valeur, mais la personne qui verse une somme pour obtenir une carte doit savoir avant d’effectuer l’achat quel type de carte elle obtient en retour, sinon la valeur chutera.

En résumé :

Dimensions : 2,5 x 3,5 pouces (les cartes de « tabac » font 1,5 sur 2,5 pouces, et sont très rares)

Médium : Tout médium, notamment, sans s’y limiter, crayon au plomb/graphite, crayon à bille, marqueur, aquarelle, gouache, acrylique, huile, collage…

Genres d’illustration : Tout genre quel qu’il soit, allant du croquis à main levée jusqu’aux peintures complètes traditionnelles. De l’abstrait, à la bande dessinée et jusqu’à l’hyperréalisme.

Où les trouver : Si vous êtes amateur de cartes de collection, plusieurs entreprises offrent maintenant des cartes de collection d’art dans leur gamme de cartes pour collectionneurs. Topps, Rittenhouse et Upper Deck sont trois parmi les nombreuses entreprises émettrices de cartes. Il existe aussi plusieurs producteurs indépendants qui offrent des séries « parallèles » qui peuvent intéresser pour l’instant un plus petit nombre d’amateurs, mais qui ont un grand potentiel. La communication directe avec l’illustratrice ou l’illustrateur offre une formidable alternative. La plupart des créateurs n’hésiteront pas à parler et travailler avec vous sur les projets que vous leur proposerez.

Si vous avez tout lu jusqu’ici, laissez-moi d’abord vous féliciter! 🙂 Ceux qui me connaissent savent que je ne fais pas dans le court et le bref (plutôt dans le long et le soutenu, pour ceux qui s’interrogeraient). Si vous voulez en savoir plus, une bonne façon est de commencer par quelques forums en ligne sur les cartes de collection d’art, ou d’accéder au site Web de votre fournisseur préféré de cartes de collectionneur pour voir ce qu’il y est offert. Wikipédia présente un article assez bien fait (mais probablement incomplet, et en anglais seulement) traitant des cartes de collection et des cartes de collection non sportives.

Voici une liste partielle de forums en ligne sur les cartes de collection d’art :

Scoundrel Art Forum

Non Sports Update Card Talk

Sketch Card Fanatics Forum

Sketch Card Fanatics On Facebook

Non Sports Card Forum

Sketch Collectors

The Trading Card Museum

Sketch Card Art sur Facebook

Exemples de mes cartes de collection d’art


     Avertissement : Cet article n’est ni « officiel », ni d’aucune façon exhaustif, étant donné que la notion de carte de collection d’art englobe bien plus que ce qui est écrit et présenté ici. Par ailleurs, je n’atteste aucunement l’exactitude de la chronologie du bref historique plus bas. Ceci s’adresse simplement à celles et ceux dont la curiosité s’éveille au vu de mon site Web et qui s’interrogent sur la nature des cartes de collection d’art. En tant qu’illustratrice, mon travail m’amène à toucher d’autres domaines, quoique je me plaise beaucoup à œuvrer dans celui-ci. Je ne suis pas certaine qu’il existe, à ce jour, un portrait sanctionné et universel de l’ignominieux Monde des cartes de collection d’art. Mais il faut bien en dresser un. 🙂

 

Traductions: micbess@sympatico.ca

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d bloggers like this: